sexta-feira, 26 de setembro de 2014

Russie : trop d’enfants handicapés parqués dans des orphelinats maltraitants

Accueil » Autonomie » Établissements et services » Russie : trop d’enfants handicapés parqués dans des orphelinats maltraitants

Russie : trop d’enfants handicapés parqués dans des orphelinats maltraitants

Publié le 22 septembre 2014
C’est un chiffre à donner le vertige. En Russie, près de 30% des enfants en situation de handicap vivent dans des orphelinats publics, selon Human Rights watch (HWR). L’association de défense des droits de l’Homme dénonce la politique des pouvoirs publics russes à l’égard des enfants handicapés et de leur famille, dans un rapport publié le 15 septembre.

Pas assez de services et d’aides aux familles

« Le fort taux d’institutionnalisation est la conséquence du manque de services et d’aides qui permettraient aux familles de garder leurs enfants à domicilenotent ses auteursDe plus, de nombreux parents doivent faire face aux pressions des travailleurs médico-sociaux, qui les poussent à les placer dans ces établissements. » D’où ils ne sortiront souvent qu’à l’âge de 18 ans pour aller dans une structure pour adultes.

Maltraitance institutionnelle

Pour ne rien arranger, les conditions de vie dans ces orphelinats sont généralement déplorables, selon HWR: manque de soins, de rééducation, d’attention… voire violences. Dans huit des dix établissements où les rapporteurs se sont rendus, des sédatifs étaient administrés aux enfants trop “actifs”. Les jeunes résidents présentent donc souvent des retards physiques et mentaux, comparés à d’autres enfants correctement pris en charge. Franck Seuret – Photo DR

Sem comentários:

Publicar um comentário